Les zones climatiques

La France métropolitaine n'a pas le même climat sur tout son territoire, et les variations que l'on constate jouent fortement sur la solution de chauffage à retenir pour optimiser son logement.

Lors de la normalisation de la Réglementation Thermique 2012, les départements français ont été classés en 3 zones principales. Une subdivision complémentaire des zones H1 et H2 nous permet d'affiner  davantage les contraintes à prendre en considération dans le choix des solutions de chauffage et d'isolation.

  • La zone H1, territoires où les températures hivernales sont les plus froides. Cette zone correspond aux départements de l’Est et du Nord de la France sous influence d’un climat semi-continental.

  • La zone H2, territoires où les hivers sont plus tempérés. Cette zone comprend en outre les départements de l’Ouest de la France qui sont sous l’influence d’un climat océanique.

  • La zone H3, qui correspond aux territoires du pourtour méditerranéen, sous l’influence du climat méditerranéen.

Zones Climatiques annotées.PNG

Entre les différentes énergies possibles (bois, gaz, solaire, électrique), il est extrêmement important de prendre en considération la zone climatique où se situe le logement. Chaque système de chauffage a ses propres limites d'exploitation et de rendement optimisé. Une Pompe à Chaleur qui se coupe à -15°C, ce n'est pas ce qu'on attend d'une chaudière lorsque l'on habite dans la zone H1 !