3 niveaux d'aides financières

Les changements climatiques sont une réalité indéniable. L'une des sources majeures d'émission de CO2 se situe au niveau des logements : habitations mal isolées, système de chauffage énergivore utilisant des combustibles polluants, notamment le fioul domestique.

Pour réduire notre empreinte carbone, faire face cet enjeu climatique et à la nécessité d'amélioration la qualité énergétique des habitations, la France s'est fixé pour objectif pour convertir l'ensemble du parc des 2,6 millions de chaudières individuelles au fioul par des solutions de chauffage plus respectueuses de l'environnement. Ainsi, les Français peuvent bénéficier de 3 niveaux d'aides pour les accompagner dans leur contribution à cet effort nécessaire.

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov' remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité ». Dans le cadre du Plan de relance de l'économie, le dispositif est renforcé au 1er octobre 2020. MaPrimeRénov' est désormais accessible à tous les propriétaires et à toutes les copropriétés.

L'aide est variable selon les revenus et le nombre de personnes composant le foyer fiscal, et selon le type de travaux choisis pour la rénovation énergétique de son logement. 

MaPrimeRénov' : la nouvelle aide de l'Etat

bareme plafond maprimerenov_2020-10.png

Catégorie d'aides selon le plafond des ressources* et le nombre de personnes dans le foyer - barème  au 01/10/2020

* le plafond des ressources est basé sur le Revenu Fiscal de Référence, figurant sur l'avis d'imposition

Montant de l'aide MaPrimeRénov' par type d'appareil et  catégorie   - barème  au 01/10/2020

bareme aide maprimerenov_2020-10.png

Pour en savoir plus sur le dispositif MaPrimeRénov', vous pouvez télécharger le guide ici :

Les Certificats d'économies d'énergie

Sur le principe "Pollueur - Payeur", la loi à obliger les producteurs et distributeurs d'énergie à contribuer à l'effort de transition énergétique. S'ils ne veulent pas avoir à s'acquitter de lourdes taxes, ces "obligés" doivent participer financièrement à l'amélioration énergétique des logements, et notamment au remplacement des vieilles chaudières au fioul par des équipements plus performants et émettant moins de CO2.

Pour ce faire, il a été mis en place des Certificats d'Economies d'Energie. Pour chaque type d'équipement, il a été déterminé l'économie annuelle d'énergie généré grâce à l'équipement installé (exprimé en KwH). Multiplié par la durée de vie moyenne estimée de l'appareil et un coefficient d'actualisation, on obtient le gain total qui sera réalisé avec cet équipement. On parle alors de KwH Cumac (pour "cumulé" et "actualisé").

Lorsqu'un particulier décide de remplacer une chaudière fioul pour un nouveau système de chauffage, il dispose alors du Certificat d'Economie d'Energie attaché à cet équipement, qu'il vend à un obligé.

 

Comment procéder ? Vous n'avez rien à faire, nous nous chargeons de l'ensemble des démarches et le montant du CEE vient directement en déduction du montant de la facture.

Un exemple concret : Pour une chaudière bois à granulés "Loki", vous bénéficiez d'un CEE d'une valeur de 4.000 €

Des aides complémentaires

Sans entrer dans le détail, il existe entre 2 types d'aides qui viennent compléter MaPrimeRénov et le CEE :

  • des aides locales et institutionnelles : certains départements et régions ont mis en place des programmes d'accompagnement complémentaires, notamment pour les foyers les plus précaires

  • des compléments d'aides privées : nous avons négocié avec certains de nos partenaires fabricants, distributeurs et fournisseurs d'énergie des aides exclusives pour les clients MonNouveauChauffage

Pour bénéficier de ces aides, rien de plus simple : contactez-nous